bloggif_52b7f82c8d533

 13desserts

    La Provence vit ses traditions de Noël avec ferveur. La fête de la nativité revêt dans cette région de France une très grande importance et se célèbre dans la joie de mille symboles.

    Pendant l’Avent, c'est-à-dire pendant les quatre semaines précédent Noël, les Provençaux préparent la fête. Chaque famille sème le blé à la Sainte Barbe (clic ici), confectionne la crèche, décore la maison, et le sapin de Noël, sans oublier les derniers préparatifs du gros souper et bien sûr des fameux treize desserts.

nat11

 

ble-sainte-barbe

 

Ils sont au nombre de 13 comme les convives de la Cène.

La-Cene-L-De-Vinci

Il n'y a pas de liste officielle pour ces 13 desserts, ni d'interdit.    On met ce que
        l'on a, mais on retrouve certaines constantes:

13 desserts provencaux de Noel

 - raisins secs

- noix

- abricots secs

- dattes (symbole du Christ venu d’Orient),  (figues sèches et autres fruits d'extrême orient, rappelant l'origine des rois mages.)

 - amandes 

- poires d'hiver , pommes , oranges

- orangettes confites

-  Pâtes de coings ou confiture de coings et confiture de fruits au moût de raisin 

- nougat blanc (noisettes, pignons et pistaches) 

  nougat noir (miel)

- calissons d'Aix en Provence ou chocolat

- croquants  de Provence (ici) , des sablées de noël (ici) ou fougasses - bugnes frites - galettes au lait parfumées au fenouil et au cumin  

- pompe à huile pour saucer le vin cuit

Après le gros souper qui se termine par un verre de ratafia, la maisonnée prend la route de l'église pour la messe de minuit. La porte n'était pas fermée à clef. On laissait sur la table la 3e nappe et les reliefs du repas afin que les anges et les défunts puissent se restaurer.

Les 3 nappes représentent les 3 personnes de la Trinité, le décor est éclairé de 3 bougies. A partir du plus âgé, chaque personne âgée les allument.

Les puristes disent qu'il faut 7 plats au souper de Noël en souvenir des 7 plaies du Christ crucifié.


   La pompe à huile véritable tradition provençale, qu'il faut présenter rompue, comme Jésus le fit avec le pain, et non coupée au couteau. Traditionnellement, la pompe à huile (ou gibassier ou fougasse), qui est un gâteau à base de fleur de farine, d’huile d’olive, de cassonade et parfumé à la fleur d’oranger, est porté dans la crèche provençale par le personnage Pistachier.

images

Les 4 mendiants (ici) sont composés de 4 fruits secs. Leur couleur sombre rappelle celle des robes des ordres des mendiants. On raconte que les raisins secs symbolisent les Dominicains, les amandes les Carmes, les figues les Franciscains, les noisettes les Augustins.

sans-titre

 

SAM_61131982-4ee9f6c7ac0bd-650x0-12

Les 13 desserts sont souvent accompagnés de ratafia (liqueur) de cerises.

Il ne reste plus qu'à nouer les quatre coins de la troisième nappe pour en faire un baluchon et apporter aux pauvres les reliefs du souper.

Nos traditions de NOËL on les aime et on veut les garder.

8C06B52A-706E-461F-A509-A35F96789C394

Les enfants, n'oubliez pas le verre de lait et les gâteaux secs pour le Père Noël.text